Appui aux reformes institutionnelles et modernisation

 

Objectifs de développement du projet :

Les objectifs visés par le PRIME s’inscrivent dans la dynamique de contribuer à la réduction de la pauvreté et des inégalités, en œuvrant pour une gouvernance inclusive promouvant la participation citoyenne, hommes et femmes, et une gestion efficace des politiques publiques et de l’aide au développement.

De façon spécifique, le projet vise à contribuer à la modernisation de l’administration publique et au renforcement des mécanismes redditionnels transparents et des espaces de dialogue inclusifs dans le respect de l’équité et de l’égalité de genre.

 

Description sommaire du projet :

La Côte d’Ivoire est en reconstruction depuis 2011 grâce aux efforts entrepris par le Gouvernement. Le pays a connu un redressement remarquable avec un taux de croissance de plus de 8,5% enregistré au cours de la période 2012-2015. Si la situation macro-économique est satisfaisante comme le montrent les résultats de l’évaluation du PND 2012-2015 et les rapports des partenaires internationaux, beaucoup de défis restent encore à relever sur le plan social et en matière de promotion de la gouvernance. Malgré les progrès enregistrés, l’amélioration de la qualité des institutions et de la gouvernance continue de demeurer un défi important.

En réponse à cette problématique, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’un nouveau PND pour la période 2016-2020 avec comme premier objectif stratégique, d’adresser les préoccupations en matière de bonne gouvernance.

Le PRIME s’inscrit sous cet objectif stratégique et est structuré autour des deux (2) composantes suivantes :

  • renforcement des institutions démocratiques, de la participation citoyenne et du contrôle de l’action gouvernementale ; et
  • renforcement des capacités de l’administration publique.

Domaine d’activité thématique du projet : Gouvernance démocratique

Effets escomptés de CPU/CPD :

Les institutions étatiques et non étatiques, mettent en œuvre des politiques publiques qui renforcent la gouvernance et la cohésion sociale pour réduire les inégalités

Principaux résultats attendus :

  • Les capacités du pouvoir législatif sont améliorées.
  • La participation citoyenne est renforcée.
  • La prise en compte du genre dans la gestion des affaires publiques est améliorée.
  • Le pilotage du processus de modernisation de l’administration publique est consolidé.
  • L’efficacité de l’action gouvernementale est renforcée.

Principaux résultats obtenus :

  • L’Assemblée nationale est davantage outillée pour conduire ses missions de législation, de représentation et de contrôle de l’action gouvernementale grâce à l’élaboration d’un Plan de Développement Stratégique pour la période 2017-2020 et à la révision de son Règlement.
  • Le mécanisme de promotion du genre a été renforcé grâce à l’élaboration d’un document projet portant phase 2 du Programme National du Compendium des Compétences Féminines
  • Les curricula de formation de l’École Nationale d’Administration ont été révisés en vue de l’amélioration de la performance de l’administration publique.
  • Le statut général de la fonction publique a été révisé dans la perspective de l’amélioration de la performance de l’administration publique.  

Enjeux et perspectives du projet :

Enjeux : Le PRIME a pour ambition d’être la plateforme fédérative de l’ensemble des expertises, des projets et des programmes visant la modernisation de l’action publique. Dans cette perspective, le Premier Ministre a pris un Arrêté consolidant le portage institutionnel du projet et le positionnant comme un instrument chargé d’apporter un soutien technique, une aide au pilotage et un appui stratégique à l’ensemble des Institutions, administrations et collectivités pour la conception et le déploiement de leurs projets de modernisation.

Perspectives :

  • Production d’une cartographie des réformes, politiques, programmes et projets en cours et directement en lien avec la modernisation de l’Etat 
  • Mise en place d’un Cadre Commun de Résultats conçu comme une matrice d’actions transversales et un tableau de bord de suivi des chantiers prioritaires du Gouvernement 
  • Rationalisation et réorganisation des structures administratives
  • Mise en place d’un Observatoire de l’action publique 
  • Dynamisation du contrôle citoyen de l’action publique par la mise en place d’une plateforme citoyenne de suivi des actions prioritaires du Gouvernement
  • Dynamisation de la mission d’évaluation des politiques publiques par le Parlement 

Statut:

Ongoing

Date de début de projet:

août 2017

Date de fin estimée:

décembre 2021

Domaines prioritaires:

  • accelerate structural transformations
  • Bureau de projet:

    UNDP in Côte d’Ivoire

    Partenaire d'exécution:

    Sec National Renforcement Cap.

    Full project information  

    Funding Support by

    Nom du donateur

  • United Nations Development Pro
  • Montant attribué

    989 571 $

    Prestations pour le dernier exercice comptable

    2021 574 $

    2020 79 527 $

    2019 313 484 $

    2018 187 555 $

    2017 166 076 $

    PNUD Dans le monde

    Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
    Aller à PNUD Global