Prototype d'un drone solaire de télédétection

Abidjan 06 octobre 2020 : Les lauréat.e.s du premier Hackathon pour la préservation, la réhabilitation et l’extension des forêts ivoiriennes sont connus depuis le vendredi 02 octobre à l’issue d’une riche compétition exposant le génie de la jeunesse ivoirienne. Il s’agit pour la 1ère équipe lauréate d’un drone solaire et robot de reboisement ; la 2ème équipe lauréate a présenté une Application de surveillance et enfin les 3èmes ont proposé un pyrolyseur écologique pour la fabrication du charbon bio à base de cabosse de Cacao.

Organisé par le Laboratoire d’Accélération du PNUD en Côte d’Ivoire (AccLab) en partenariat avec le Ministère des Eaux et Forêts et l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny (INP-HB), ce premier Hackathon forêt a enregistré au total 114 candidatures (31 femmes, 83 hommes) dont la tranche d’âge est située entre 19 et 24 ans. Les candidat.e.s subdivisées en 13 équipes inscrites et  12 équipes participantes dont le talent et la créativité ont été salués de tous.

05 finalistes dont 3 team-leaders féminines ont participé à l’étape finale.

Les solutions proposées étaient aussi percutantes les unes que les autres. En effet, les équipes ont rivalisé d’ingéniosité et de créativité rendant la tâche ardue aux membres du jury de haut niveau. Le choix des meilleures solutions a été décidé, en fin de compte, à l’issue de chaudes délibérations.

Après avoir passé au crible les solutions proposées par les équipes, le jury est arrivé à déceler les trois solutions qui offraient un avantage comparatif en étroite corrélation avec la politique nationale de préservation de restauration et d’extension des forêts qui était au cœur des thématiques respectifs abordés.

Ainsi l’équipe « Make it » adressant la thématique relative à la mise en place d’un système d’identification, de protection et de reboisement des forêts ivoiriennes occupe la première place avec deux solutions.  La première solution « le Green Wings » qui est un drone basé sur une architecture VTOL (Vertical Take Off and Landing) et équipé de panneau solaire et de plusieurs capteurs permettant de faire de la télédétection. La deuxième solution baptisée « Green bot » est un robot programmable tout terrain équipé de capteur destiné au reboisement et au prélèvement du sol pour des analyses.

Ces deux solutions ont fortement séduit le jury et ont valu à ce groupe de remporter le premier prix du Hackathon foret 2020.

Le deuxième prix a été remporté par l’équipe « Les Citoyens verts » grâce à un projet portant sur le

 développement d’une Application tridimensionnelle intégrée à un système de surveillance géolocalisée des forêts.

La solution proposée par cette talentueuse équipe est une application permettant d’identifier les zones déforestées afin de mieux planifier le reboisement.  Cette application a également la capacité de reconnaitre des espèces ligneuses pour un meilleur recensement des essences forestières. Equipée d’un appareil photo avec GPS intégré, cette application mobile, téléchargeable sur des téléphones portables, permet de faciliter le contrôle du reboisement.

Enfin, sur la thématique : Cacao culture, trésor pour la forêt Ivoirienne, « Impact Team » occupe le 3ème rang pour avoir proposé un  pyrolyseur écologique permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cette solution permet entre autres, de produire un fertilisant à partir du biochar pour aider au reboisement et de sensibiliser les méfaits de l’utilisation du bois de chauffe aux populations rurales et créer de nouvelles sources de revenus. Enfin la chaleur du pyrolyseur peut être utilisée pour  produire de l’électricité.

 

Pour rappel, le Hackathon été lancé en ligne le 31 Août 2020 et en présentiel le 15 septembre 2020 à l’institut national polytechnique Houphouët Boigny de Yamoussoukro. Cette compétition a suscité un véritable engouement au sein de la jeunesse estudiantine Ivoirienne. Ce Hackathon a été très instructif dans la mesure où les jeunes n’avaient aucune une idée du niveau de dégradation de nos forêts.

Il convient à cet effet de rappeler que la forêt ivoirienne connait l’une des destructions les plus accélérées au monde avec la perte de plus de 80% de son couvert en quelques décennies depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire, passant de 16 millions d’hectares à moins de 3 millions d’hectares, selon les dernières statistiques publiées par le Ministère des Eaux et Forêts.

A travers l’organisation de ce hackathon, le laboratoire d’accélération du PNUD amorce ainsi la mise en place d’un système de recherche, de collecte, de diffusion et de valorisation des solutions innovantes sur la problématique de la déforestation en Côte d’Ivoire.

Icon of SDG 09 Icon of SDG 13 Icon of SDG 15 Icon of SDG 16 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global