Expérimentation d'un drône au jardin botanique de Bingerville

Abidjan 1er mars 2021 : Dans le cadre de la mise œuvre de sa nouvelle offre de gouvernance forestière, le PNUD a doté le Ministère des Eaux et Forêts en exclusivité de sa toute première escadrille de 12 drones multi-rôles couplés à des smartphones de hautes capacités pour assurer la surveillance et la cartographie des forêts ivoiriennes.

Ces drones de dernière génération ont été remis par la Représentante Résidente du PNUD au Ministre des Eaux et Forêts le vendredi 26 février lors d’une cérémonie officielle, assortie de démonstration de la capacité opérationnelle de ces aéronefs.

Dotés d’autonomie pour voler en continu pendant plus de 30 mn, à une altitude de près de 3 000 mètres, ces drones peuvent parcourir jusqu’à 8 km et passer facilement en mode pilotage automatique pour faire des vidéos et des photos de haute résolution. Ces appareils sont également dotés d’une intelligence artificielle qui leur permettent de suivre un objectif, de faire un parcours prédéfini et de revenir à son point de départ en réalisant des détections d’obstacles à 360 degrés.

A cela s’ajoute le drone-planteur ou de reboisement intégré multifonctionnel d’arbres doté aussi d’une intelligence artificielle, développé avec le concours d’une startup partenaire « SKT Aero Shutter », pour accompagner efficacement les campagnes de reboisement.

Saluant cet important don qui viendra renforcer les capacités opérationnelles de l’Etat dans la lutte contre la dégradation des forêts ivoiriennes, le Ministre a remercié le PNUD en ces termes : « nous sommes accompagnés par des partenaires très engagés, notamment le PNUD qui agit de façon constante et significative. (…) Je voudrais au nom du Président de la République et de son Gouvernement, vous exprimer notre sincère reconnaissance pour votre appui technique et financier, dans la mise en œuvre de notre politique nationale de restauration du couvert forestier ».

Pour rappel, la forêt ivoirienne connait l’une des destructions les plus accélérées au monde avec la perte de plus de 80% de son couvert en quelques décennies depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire, passant de 16 millions d’hectares à moins de 3 millions d’hectares, selon les dernières statistiques publiées par le Ministère des Eaux et Forêts.

Face à l’insuffisance des données relatives aux ressources forestières et au regard de la dégradation du couvert forestier de la Côte d’Ivoire, le Ministère des Eaux et Forêts s’est doté d’une Stratégie de Préservation, de Réhabilitation et d’Extension des Forêts.

Icon of SDG 13 Icon of SDG 15 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global