L’office National de la Protection Civile (ONPC) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont organisé le Vendredi 06 Septembre 2019  à Séguéla  la cérémonie de remise de diplômes de fin de formation à trente- quatre ( 34) pompiers civils dans le cadre du projet de Prévention des Catastrophes pour l’Amélioration de la Protection Civile en Côte d’Ivoire (PRCA-PC)  en présence  des autorités préfectorales , coutumières, du conseil régional du Worodougou, de la mairie ,  des partenaires nationaux , des Organisations de la Société Civile partenaires et des Représentants des communautés . Cette initiative est une contribution du Gouvernement Japonais et du Fonds de Consolidation de la Paix des Nations Unies (PBF), à travers le PNUD et ses partenaires, à la réponse au défi de la Protection civile en Côte d’Ivoire.

D’un montant global de cinq millions de dollars US, le projet qui a une durée de trois ans (juillet 2018-Juin 2021) s’évertuera à développer des activités de renforcement de capacités opérationnelles, institutionnelles et managériales de l’ONPC, à réhabiliter cinq (05) Centres de Secours d’Urgence (CSU) ciblés et à appuyer la mobilisation communautaire au travers d’une approche de Communication pour le Développement à l’effet d’améliorer la relation Pompier civil-Population. Les zones d’intervention du projet sont les localités d’Agboville, Divo, Guiglo, Séguéla et Boundiali.

Sous le leadership du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, cette formation de 3 semaines a porté essentiellement sur l’entrainement et les tests liés à la prise en charge des risques courants, ainsi qu’à l’utilisation des équipements spécifiques, dans le respect des normes harmonisées et homologuées par l’ONPC et ses partenaires. Les pompiers civils formés seront désormais mieux outillés pour intervenir plus efficacement lors des secours à personnes, dans la lutte contre les feux urbains, secours routiers et les sauvetages en excavation. Les différentes sessions pratiques et manœuvres tests ont été réalisées en grandeur nature au cœur des communautés (marché, gare routière, centre-ville etc.) pour mesurer la capacité des pompiers civils à réagir dans un environnement urbain et aussi renforcer leur relation avec les populations. Mme KOULIBALI Aminata, Experte VSBG (Violences Sexuelles Basées sur le Genre) au PNUD, a diffusé une formation sur les droits humains et la protection contre les VBG et le caractère multisectoriel de sa prise en charge.

Une équipe conjointe ONPC-PNUD a pu au cours de l’atelier pédagogique participé à la supervision de la formation de recyclage et de mise à niveau des équipiers. L’équipe de supervision a procédé en lien avec les formateurs à la consolidation des résultats des épreuves écrites et pratiques, et délibéré pour la sélection des vingt (20) meilleurs stagiaires qui bénéficieront d’une formation   de chef d’équipe dans six (6) mois.

M. TRAORE Mamadou, Représentant le Président du Conseil Régional de Séguéla M. Bouaké Fofana a soutenu que « La présence des pompiers est plus en plus perceptible par les autorités et les populations en particulier. Leur réaction est prompte et efficace face aux nombreux risques courants de la région. Nous tenons à féliciter l’ONPC et le PNUD pour cette importante contribution à la protection civile des populations. Le Conseil Régional s’engage à achever les travaux d’infrastructures du Centre de Secours d’Urgence de Séguéla estimés à 95% afin de le rendre opérationnel dans les meilleurs délais ».

Pour M. Adrien Kouassi Spécialiste en suivi-évaluation sur le projet Protection Civile du PNUD en côte d’ivoire, « Nous exprimons notre satisfaction pour la qualité des formations dispensées et l’implication de tous les acteurs. Aussi nous vous assurons de la disponibilité du PNUD à apporter son appui technique aux actions de renforcement des capacités de la protection civile en Côte d’Ivoire. Néanmoins nos interventions de qualité ne devraient cependant pas occulter les défis encore à relever dans le domaine de la protection civile et dont les plus affirmés sont aujourd’hui, la problématique de la coordination des acteurs, la question du statut des pompiers civils, la mise à niveau et l’opérationnalisation des Centres de Secours d’Urgence »

  Face aux importants défis en matière de prévention des catastrophes et de protection civile, le Secrétaire Général de Préfecture de Séguéla M. ZEGBE Adolphe Kouamé représentant le Préfet de Région, Quant à lui soutient « la contribution importante du Japon et du PNUD aux interventions à la gouvernance locale de sécurité sont à encourager. La Cote d’Ivoire se félicite de bénéficier de l’appui de ses partenaires financiers et techniques soucieux de l’amélioration des initiatives de consolidation de la paix et de cohésion sociale dont la protection civile est un maillon essentiel » tout en invitant les pompiers civils à demeurer professionnel et au service de la population.

Selon Kouadio Lavisse Sous-Directeur de la logistique, Représentant le Général Fagnidi Kili Fiacre, Directeur Général de l’ONPC « La Protection Civile qui a toute sa place dans la Réforme du Système de Sécurité, a pour objet l’organisation et la mise en œuvre des mesures de prévention et de gestion des risques civils et des moyens de secours que requièrent la sécurité des personnes, la protection des biens et de l’environnement contre les accidents, sinistres et catastrophes de toutes origines. L’ONPC se réjouit de la qualité de la formation, de l’engagement des récipiendaires et compte sur le sens du devoir des pompiers civils pour secourir et former les populations. »

Au terme de l’équipement des Centres de Secours d’Urgence et des sessions de formation des pompiers civils dans les localités cibles du projet (Agboville, Guiglo, Divo, Séguéla et Boundiali) le projet s’évertuera à renforcer les capacités du Centre de Gestion Interministériel de Crise (CGIC) de l’ONPC en équipements de transmission.

Pour le M. Foungbe joseph, Représentant des récipiendaires « Nous sommes satisfaits des outils de formation que nous avons reçu, nous nous mettrons au service des populations. Nos interventions seront plus efficaces et synchronisées car nous avons acquis des techniques nouvelles en matière de secourisme et de protection incendie »

Une composante importante de ce projet est la mise en œuvre d’une vaste campagne d’information, de sensibilisation et de communication pour le changement de comportement qui sera organisée dans les régions cibles du projet pour initier les populations aux gestes courants en matière de protection civile avec l’appui des autorités préfectorales, coutumières et religieuses au profit des communautés.

Le projet de renforcement des capacités de Prevention des catastrophes pour l’amélioration  de la protection civile en Cote d’Ivoire adresse des défis majeurs notamment l’amélioration de la qualité des services de protection civile de l’ONPC et le renforcement de la relation pompiers civils-population.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global