Les Nations Unies supportent l’organisation des élections 2020-2021. Voici les champs d'action et les limites de cette assistance électorale.

Lancement de la campagne de sensibilisation des jeunes contre les discours de haine en période pré-électorale

1. Pourquoi le Système des Nations Unies pour le Développement (SNUD) appuie-t-il le processus électoral en Côte d’Ivoire ?

L’organisation des élections est une activité souveraine qui relève de la responsabilité de l’Etat.

L’assistance électorale du Système des Nations Unies pour le Développement (SNUD) intervient sur demande du Gouvernement ivoirien qui, en 2019, a sollicité un appui pour la préparation et l’organisation des élections présidentielle et législatives 2020-2021.

Cette assistance vise à contribuer au renforcement des capacités des acteurs nationaux en matière d’organisation et de gestion électorales conformément aux règles établies et aux normes internationales et à assurer la promotion de la participation inclusive des femmes, des jeunes et de toutes les couches sociales dans l’exercice de leurs droits civiques afin de garantir un choix libre de leurs représentants.

Signature d'une convention entre le Japon et les Nations Unies pour l'appui aux élections en Côte d’Ivoire

2. Comment le Système des Nations Unies pour le Développement appuie-t-il le processus électoral en Côte d’Ivoire ?

Comportant un soutien au niveau politique et stratégique et un appui technique et financier, l’assistance électorale des Nations Unies se décline en 3 composantes :

    i. L'appui au dialogue et à la prévention-gestion des violences électorales ; 

   ii. L’appui au renforcement de la communication autour du processus électoral ;

  iii. L’appui au renforcement des capacités des acteurs impliqués dans le processus électoral

i. L'appui du SNUD au dialogue et à la prévention-gestion des violences électorales 

Cet appui consiste entre autres à :

  • Faciliter un dialogue entre les parties prenantes au processus électoral afin d’accroître la transparence et la crédibilité de ce processus
  • Renforcer le mécanisme existant d’alerte précoce, en créant une plateforme fonctionnelle d’alerte précoce et de coordination des réponses autour des risques de violences liés aux opérations électorales, y compris les violences basées sur le genre, en collaboration avec la CEI, les institutions étatiques et la société civile
Réunion de facilitation du dialogue entre les acteurs du processus électoral

ii. L'appui du SNUD au renforcement de la communication autour du processus électoral

L’appui des Nations Unies au plan de sensibilisation et de communication de la CEI comporte deux volets :

  • Une sensibilisation électorale et l’éducation civique, en partenariat avec les Organisations de la Société Civile, pour préparer les populations aux principales étapes du processus électoral (révision de la liste électorale, campagne électorale, opérations de vote etc.) et favoriser une participation citoyenne massive et pacifique, avec un accent sur les droits et devoirs en matière électorale, l’intégration du genre et des jeunes dans ce processus et la prévention de la désinformation et des discours violents et haineux ;
  • Le renforcement de la communication de la CEI en appuyant la mise en place d’un centre d’information et des médias pour renforcer la responsabilité sociale des médias tout au long du processus.
Sensibilisation des femmes du marché de Ferkéssedougou pour des élections apaisées

iii. L'appui du SNUD au renforcement de capacités des acteurs impliqués dans le processus électoral

Cet appui du SNUD met l’accent sur le renforcement des capacités de la CEI, y compris la mise en place d’une stratégie genre pour l’institution, l’appui au niveau local, et aux acteurs en charge de la sécurisation et du contentieux électoral.

En pratique, des activités de formation des agents recenseurs, des membres des bureaux de vote, en collaboration avec des partenaires nationaux, pour améliorer la gestion des opérations électorales et le soutien aux Organes de Gestion Electorale (recensement électoral, vote, dépouillement, formation des forces de sécurité pour une sécurisation etc.).

Formation des forces de défense et de sécurité sur la sécurisation des élections

3. Que ne font pas les Nations Unies durant le processus électoral 2020-2021 en Côte d’Ivoire ?

  • Les Nations Unies n’ont pas un mandat de certification des élections présidentielle et législatives de 2020-2021
  • Les Nations Unies n’ont pas de mandat pour observer ou évaluer la régularité du processus électoral.
Icon of SDG 16 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global