Violences sexuelles liées au conflit

30 juin 2017

L’Importance de la synergie dans la consolidation des acquis

Abidjan, le 28 Juin 2017 - Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a organisé en collaboration avec le Ministères chargé de la Défense et celui de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, à l’Etat-Major des Armées de Côte d’Ivoire, un atelier d’appropriation de la thématique des violences sexuelles liées aux conflits. Cette activité initiée au profit des membres du Pool d’Experts du Comité National de lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits avait pour objectif de susciter leur engagement à œuvrer pour l’élimination totale des violences sexuelles commises par des hommes en armes, à travers la prévention et la sanction de ces crimes.

En effet suite aux  multiples cas de  violences sexuelles constatés lors de la crise postélectorale de 2010-2011 qui impliquaient des éléments des forces républicaines de Côte d’Ivoire, les forces de défense et de sécurité ont été citées dans la liste annexée au Rapport du Secrétaire Général des Nations Unies sur les violences sexuelles en situation de conflit. Face à cette situation, le Gouvernement ivoirien s’est doté d’une  stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et a mis en place par décret le Comité National de lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits (CNLVSC), dont fait parte le Pool d’Experts.  

De 478 cas observés en 2012, les violences sexuelles perpétrées par les forces de défenses et de sécurité ont chuté suite à la mise en œuvre de la stratégie du gouvernement et d’autres initiatives telles que la révision du Code de conduite militaire et de nombreuses sessions de sensibilisation et de formation, il a été  enregistré 30 cas en 2014, 3 cas en 2015 et une seule tentative de viol en 2016.

Intervenant au nom du Directeur Pays du PNUD, Dr Joseph Ezoua  a déclaré que « les forces de défense et de sécurité de 5 pays y compris la Côte d’Ivoire, ont accepté de poursuivre une ligne de conduite irréprochable. Ainsi, grâce aux mesures prises par le Gouvernement, le 15 avril 2017 les Forces armées de Côte d’Ivoire– FACI ont été la première armée à avoir retirée de la liste des pays établie, au titre du mandat du Secrétaire Général des Nations Unies relatif aux violences sexuelles liées au conflit ».

 Selon le Général de Division Sékou Touré, Chef d’Etat-Major Général des Armées « cette sortie de la liste doit être confirmée par le maintien de la politique de zéro tolérance en vigueur au sein des forces des défense et de sécurité. Cet atelier vient donc renforcer les capacités des membres du Pool d’Experts et vise à les redynamiser pour les actions futures.»

Trois communications ont été faites à l’attention des membres du Pool d’Experts et ont porté sur la Stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre, les violences sexuelles liées aux conflits et sur un rappel du processus d’inscription et de retrait des FACI de la liste annexée au Rapport du Secrétaire Général des Nations Unies sur les violences sexuelles en situation de conflit.

Au terme de l’atelier, les membres du Pool d’Experts du CNLVSC se sont engagés à poursuivre les activités de prévention et de répression contre les violences sexuelles commis par des hommes en armes, afin d’obtenir la confirmation de la décision du retrait de la Côte d’Ivoire de la liste annexée au Rapport annuel du Secrétaire Général des Nations Unies ; ils ont donc logiquement recommandé la révision et la validation à bref délai du plan d’action du CNLVSC dont des axes stratégiques d’intervention pourraient se décliner ainsi qu’il suit : Prévention, Répression et suivi des violences sexuelles.

Le PNUD va appuyer le Comité National de lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits dans l’organisation de cet atelier de validation de son plan d’action.

 

***

 

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans environ 170 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations. www.undp.org

 

Pour plus d’informations, prière contacter :

Youssouf Diarra, Spécialiste en Communication, youssouf.diarra@undp.org, +225 08 92 48 51

Contactez-nous : Le PNUD sur Twitter | sur Facebook | sur LinkedIn | sur Google+ | Contacts Médias |

Autres ressources : Que faisons-nous ? / Centre de presse / Speakers Corner / Engagez-vous

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe