Le PNUD et SDGF appuie la formation et l’installation de 300 jeunes hommes et femmes entrepreneur(e)s ivoirien(ne)s

19 mars 2016


Le PNUD et SDGF appuie la formation et l’installation de 300 jeunes hommes et femmes entrepreneur(e)s ivoirien(ne)s



« J’ai déjà dépensé beaucoup d’argent auprès des cabinets pour me concevoir un plan d'affaire que je devais présenter à l’ancien Fonds National de la Jeunesse sans jamais réussir. Aujourd’hui, avec ce programme, j'ai bénéficié gratuitement de cette formation et j'ai également l'opportunité de bénéficier d'un financement. Merci au PNUD et à la Chambre de Commerce et d'Industrie» témoigne Coulibaly Daouda, un des trois cent jeunes formés.
 
En effet environ trois cent jeunes entrepreneur(e)s  et promoteurs/promotrices de projets de la région de San Pedro, dans le Sud-ouest de la Côte d’Ivoire, ont été formés, du 19 novembre au 19 janvier à la conception et au montage de plan d’affaires par la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

Cette formation bénéficie de l’appui financier du Fonds pour le Développement Durable de la Coopération Espagnole, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD),

Ces jeunes, dont 178 hommes et 115 femmes, qui ont été formés durant deux mois, ont reçu leurs attestations de fin de formation le 10 mars au cours d’une cérémonie officielle en présence des autorités locales, des responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire et du management du PNUD.

« Ce projet vise à la création d’opportunités économiques et d’emplois durables pour les populations cibles », a expliqué le Directeur Pays adjoint du PNUD, Luc Gnonlonfoun.

Cent-cinquante personnes parmi ces jeunes ont été présélectionnées pour la qualité de leur projet et leur détermination à le réussir, et les meilleurs de ceux-ci seront financés par les partenaires du projet. Les autres pourront bénéficier d’un suivi et également d’un financement de la part d’autres bailleurs qui leur seront trouvés.

Cette initiative entre dans le cadre du Projet d’appui à l’insertion professionnelle et la promotion de l’entrepreneuriat jeunes dans la région de San Pedro, un projet commun de la CCI-CI et du PNUD baptisé ‘’Initiative’’.

« Que ce parchemin que vous recevez vous motive à poursuivre votre chemin jusqu’à la réalisation effective de votre projet d’entreprise », a conseillé le vice-président de la CCI-CI, Yéo Allaman, aux récipiendaires.

Pour sa part, la porte-parole des bénéficiaires du projet, Sanou Célestine, a estimé que «grâce à cette formation, quel que soit le projet qui leur sera présenté, ils n’auront aucune difficulté à monter le plan d’affaire ».

Au nombre de 400 postulants au départ, 350 jeunes hommes et femmes de différents profils, universitaires, scolarisés ou non, ayant une activité professionnelle ou sans emplois, ont été sélectionnés, dont 300 pour le projet entrepreneuriat jeunes et 50 pour une mise en stage dans des entreprises avec une possibilité d’embauche.

‘’Initiative’’ s’inscrit dans le vaste Programme Conjoint de Réduction de la Pauvreté dans la Région de San Pedro, d’un coût global de trois millions, trois cent dix mille dollars US, lancé en décembre 2014 par le Fonds de la coopération espagnole (SDGF), le PNUD, l’Unicef, la FAO, le Fonds d’entretien routier et le Port autonome de San Pedro,




Personne à contacter

Youssouf Diarra