Consultation Multipartite des Pays Africains

26 mars 2014

civ_consul_multi

Consultation Multipartite des Pays Africains : Position commune en attendant la première Rencontre de haut niveau du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement

Suite à une rencontre multipartite de trois jours, des responsables d’un grand nombre de pays africains, ainsi que des représentants de la société civile et d’autres organismes ont publié un Plan d’Action pour l’efficacité du développement. Une initiative qui vise à orientera la position du continent lors de la Première réunion de haut niveau du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement à México. A un moment où les leaders africains réclament un plan d’action obligatoire à l’échelle mondiale, ce consensus devrait permettre de faire entendre la voix du continent à México et d’aider à réaliser des progrès importants dans l’agenda mondial.

Addis Ababa, le 4 Mars 2014 – Lors d’une consultation de trois jours à Abidjan/Cote d’Ivoire du 24-26 février 2014 sous les auspices de la Plate-forme Afrique pour l’Efficacité du Développement (APDEv), des responsables de Gouvernements et des délégués d’autres organismes sont parvenus à un consensus sur un Plan d’Action de l’Efficacité du Développement. Ce plan va orienter la position du continent lors de la Première réunion de haut niveau du Partenariat mondial de Busan pour une coopération efficace au service du développement.

La première réunion Ministérielle de haut niveau du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aura lieu du 15-16 avril 2014 à México City, afin de revoir les progrès accomplis au niveau mondial, et de prendre des nouvelles mesures pour dynamiser l’agenda global pour une coopération efficace au service du développement. Le Plan d’Action adopté lors de la rencontre préliminaire à Abidjan, ayant regroupé les ministres, les parlementaires, les représentants des Etats membres de l’Union Africaine (UA), les Communautés Economiques Régionales et les institutions, ainsi que la société civile et le secteur privé, jouera un rôle essentiel dans le renforcement d’une position africaine commune à México.

La consultation régionale a été facilitée par le Centre Régional du PNUD (RSC) en collaboration avec le bureau du PNUD en Côte d’Ivoire, ainsi que les bureaux pays du PNUD en Afrique et les bureaux des Coordonnateurs Résident du Système des Nations Unies. Avec les données provenant de la mise en œuvre du cadre de suivi des résultats du Partenariat Mondial, le centre régional a appuyé le NEPAD/UA lors des préparations matérielles et techniques de la consultation. En collaboration avec plusieurs bureaux pays du PNUD, des contributions de plusieurs acteurs ont été obtenus  (société civile, parlementaires et institutions académiques),  ainsi que l’engagement des leaders politiques africains.

La rencontre a été organisée par le Gouvernement de Côte d’Ivoire, à travers le Ministère du Plan et du Développement, et avec l’appui du NEPAD, de la Commission de l’Union Africaine, du Département du Royaume Uni pour le Développement International (DFID) et du PNUD. Guidé par la vision de l’Union Africaine de « bâtir une Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée par ses citoyens et constituant une force dynamique sur la scène mondiale », le Plan d’Action commun est inspiré par l’agenda 2063 de l’Union Africaine, la position commune africaine sur l’efficacité du développement, et la position commune post-2015 du continent, ainsi que les priorités définies dans des Plans nationaux et régionaux de développement. Ce plan d’action reflète ainsi la position commune du continent par rapport :

(i)    Aux Progrès relatifs à la mise en œuvre des engagements pris à Busan ;  
(ii)    A la Mobilisation des ressources domestiques ;
(iii)    Aux Pays à revenu moyen et la coopération efficace au service du développement ;
(iv)    Au Partage de connaissances, la Coopération sud-sud et triangulaire;
(v)    Au rôle du secteur privé et la coopération efficace au service du développement

Dans un communiqué final, les leaders régionaux ont réaffirmé leur «attachement aux principes de la coopération au développement, tels qu’énoncés dans la déclaration finale du IV Forum ( ?) de haut niveau de Busan», et ont invité les partenaires au développement de l’Afrique « à aligner leur soutien sur les priorités du continent, à contribuer à l’agenda inachevé de l’aide et à s’assurer que l’aide vient compléter des financements domestiques ainsi que d’autres sources alternatives pour un développement efficace ».  Une des priorités soulignées par le Plan d’Action africain de l’efficacité du développement est de sortir les pays africains de la « dépendance de l’aide ».

En coopération avec le Gouvernement de la Mauritanie, qui préside actuellement l’Union Africaine, la Côte d’Ivoire a accepté de promouvoir les priorités de l’Afrique à México, en collaboration avec la Commission de l’Union Africaine et l’Agence de Planification et de Coordination du NEPAD. La voix de l’Afrique devrait se faire ainsi entendre à México. Un engagement fort de toutes les parties à México aidera à faire avancer l’agenda mondial, ainsi que sa mise en œuvre concrète.


Pour plus d’informations, veuillez consulter la page web de la Plateforme Afrique pour l’Efficacité du Développement (APDev) : http://www.africa-platform.org

Ou vous mettre en rapport avec :
Elaine Venter; UNDP/RSC Addis Ababa-Knowledge Innovation and Capacity Group Team Leader: elaine.venter@undp.org
Alain Akpadji; UNDP/RSC Addis Ababa -Aid effectiveness Specialist; alain.akpadji@undp.org
El Allassane Baguia: UNDP Cote d’Ivoire-CO-MDG Specialist: el-allassane.baguia@undp.org
Youssouf  Diarra: UNDP Cote d’Ivoire-CO – Communication Analyst : youssouf.diarra@undp.org


*************************************************************
Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement des Nations Unies. Il prône le changement et relie les pays aux connaissances, aux expériences et aux ressources nécessaires pour améliorer la vie de leurs citoyens. Nous sommes présents sur le terrain dans 166 pays, aidant les gouvernements et les populations à identifier leurs propres solutions aux défis nationaux et mondiaux du développement. Pour renforcer leurs capacités, ces pays peuvent s’appuyer sur le personnel du PNUD ainsi que les nombreux partenaires de l’organisation.