--- Image caption ---

Abidjan 8 février : le comité de pilotage du Programme d’Appui à la Consolidation de la Paix (PACoP), s’est réuni ce mardi 05 février sous la co-présidence du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et du Ministre du Plan. Cette rencontre visait à faire le bilan 2018 des activités du PACoP et à déterminer les perspectives pour 2019, dans les domaines thématiques que sont la cohésion sociale, la justice et des droits humains, la prévention et la prise en charge des violences basées sur le genre, et la sécurité communautaire.

Le rapport de l’exercice 2018 montre que d’importants résultats ont été atteints dans les quatre axes d’intervention du PACoP avec un accent particulier sur l’inclusivité des groupes cibles, notamment, la participation des femmes et des jeunes dans l’ensemble des projets mis en œuvre. Par exemple, dans le domaine de la cohésion sociale, les consultations et dialogues intercommunautaires, les dialogues socio-sécuritaires qui ont débouché sur l’installation de plus 22 comités civilo-militaires, ont permis de raffermir le tissu social et la collaboration entre les forces de sécurité et les populations dans plusieurs régions et localités de la Côte d’Ivoire tel que dans la localité de Bocanda où le bon fonctionnement des mécanismes mis en place a permis un règlement pacifique et administratif de 95 % des conflits liés au foncier et à la succession par la chefferie traditionnelle .

les résultats atteints spécifiquement par le Projet transfrontalier Côte d’Ivoire / Liberia mis en œuvre par le PNUD et l’OIM,  ont été particulièrement salués. A travers ce projet,  la sécurité transfrontalière entre ces deux pays de l’Afrique de l’Ouest a été  renforcée avec un rapprochement des communautés transfrontalières et les Forces de Défense et de Sécurité des deux pays suite aux dialogues socio-sécuritaires et intercommunautaires,  aux activités socio-culturelles et sportives , à la réhabilitation de postes frontières dans les départements de TaÏ et Tabou

Suite à l’exposé de ce resultats, Babacar Cissé, Coordonnateur Résident  des Nations Unies en Côte d’Ivoire,  a déclaré que "des progrès notables ont été réalisés à travers le PACoP et qui démontrent ainsi que même après le départ de l’ONUCI, les Nations Unies et le Gouvernement Ivoirien continuent de travailler ensemble pour consolider la paix et renforcer les actions de développement pour le bonheur des communautés et du peuple Ivoirien".  Pour Madame Nialé Kaba, Ministre du plan et du développement "les défis en matière de consolidation de la paix et de cohésion sociale sont donc énormes, surtout à l’aune des élections présidentielles de 2020. A ce titre, nous devons davantage consolider nos acquis en intensifiant les actions de prévention de conflits surtout communautaires ; réaliser des Activités Génératrices de Revenu (AGR) en faveur des populations vulnérables et adresser les défis résiduels".

Faut-il le rappeler, le PACoP est le résultat d’une analyse approfondie des défis résiduels de la transition conduite par le Gouvernement et le Système des Nations Unies, en anticipation au départ de l’ONUCI. Ce programme a pu mobiliser plus de trente-deux milliards (32 000 000 000 FCFA), soit cinquante-six millions de dollars (56 000 000 USD), dont une contribution substantielle de plus de dix milliards cinq cents millions de FCFA, soit dix-huit millions trois cent mille dollars (18 300 000 USD) du Fonds pour la Consolidation de la Paix des Nations Unies, qui du reste demeure, à ce jour, le premier bailleur de cet important programme en Côte d’Ivoire. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe