Signature d’une convention Côte d’Ivoire- Japon – PNUD

25 mai 2018

Echange de parapheurs entre le Représentant Résident du PNUD et l'Ambasseur du Japon en présence du Ministre de l'Intérieur

Le Ministre de l’Intérieur et de la sécurité, l’Ambassadeur du Japon et le Représentant Résident du PNUD ont signé une Convention de 5 millions de dollars us soit environ 2 milliards 710 millions de francs CFA pour le financement du « Projet de Renforcement des capacités de prévention des Catastrophes pour l’Amélioration de la Protection Civile en Côte d’Ivoire » ainsi que le document de projet afférent.

Selon Babacar Cissé, Représentant Résident du PNUD « Ce projet traduit un engagement fort du gouvernement ivoirien pour la prévention des risques de catastrophes, l’organisation et la coordination des secours d’urgence et la protection des populations. Il est le fruit d’une coopération exemplaire entre le Gouvernement ivoirien, celui du Japon et le Programme des Nations Unies pour le Développement »

Ce projet bénéficie d’un budget total de cinq millions de dollars US, soit environ Deux milliards, sept cent quinze millions de franc CFA (2.714.830.000 FCFA) et est exécutée par le PNUD en collaboration avec l’Office National de la Protection Civile.

La contribution financière du Japon dans ce projet est de 3 575 000 USD soit plus d’Un milliard neuf cent quarante un million de francs CFA (1.941.103.450 FCFA) et celle du Fonds de Consolidation de la Paix de l’ONU (PBF) à hauteur de 1 425 000 USD, soit environ sept cent soixante-quatorze millions de Francs CFA (773.726.550 CFA).

Pour son Excellence KAWAMURA Hiroshi Ambassadeur du japon « Cet important projet vise, d’une part, à assurer le bon fonctionnement des CSU en vue de garantir une meilleure protection civile aux populations ivoiriennes et d’autre part, à consolider le processus de réintégration des ex-combattants devenus pompiers civils, vient en appui à d’autres initiatives dans ce sens ».

Cette nouvelle initiative s’inscrit, en effet,  dans une approche globale de sécurité humaine et de relèvement, afin de mieux répondre aux besoins communautaires et de renforcer efficacement la protection civile de proximité. Le projet permettra d’atteindre trois résultats principaux à savoir : (1) la mise en place de 05 nouveaux centres de secours d’Urgence (CSU) dans les localités de Guiglo, Bassam, Soubré, Séguéla et Dabou, (2) la contribution au renforcement des capacités techniques et matériels des pompiers civils recrutés ex-nihilo à la Protection Civile et (3) le renforcement de  l’émergence du nouveau corps de sapeurs-pompiers civils de proximité en Côte d’Ivoire, en vue d’une meilleure prévention et gestion des risques de catastrophes.

M. Sidiki Diakité, Ministre de l’intérieur et de sécurité a traduit toute la reconnaissance du Président Alassane Ouattara et du gouvernement ivoirien au PNUD et au japon pour le constant et stratégique appui qu’ils ne cessent d’apporter à la Côte d’Ivoire dans les domaines de la cohésion sociale, de la gouvernance sécuritaire, de  la consolidation de la paix et du développement.

Notons que ce nouvel appui du Gouvernement Japonais fait suite à bien d’autres conventions (de plus de 10 millions de dollars US), qui ont clôturé en 2017 dont les résultats probants et manifestes, ont contribué à l’amélioration de l’indice de sécurité qui est passé de 3,8 en 2011 à 1,12 en 2017.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe