Helen Clark a échangé avec les femmes leaders de Côte d’Ivoire sur les questions de promotion de l’égalité des sexes et d’autonomisation de la femme

11 avr. 2017

Présente à Abidjan pour participer à la seconde édition de la Conférence Internationale sur l’émergence de l’Afrique, Helen Clark accompagnée, d’Abdoulaye Mar Dieye, Babacar Cissé et Luc Gregoire, a échangé avec les femmes leaders de Côte d’Ivoire.

Cette rencontre visait entre autre une interaction avec les femmes leaders ivoiriennes et les organisations de femmes sur leurs principales préoccupations en matière de genre et l’appui attendu du PNUD.

Il ressort des échanges que  les femmes restent sous représentées dans les sphères de décisions.  L’on note  11, 37% de femme au Parlement et moins de 10 femmes dirigent un parti politique. Dans leur ensemble, les femmes leaders ont par conséquent, recommandé l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies plus uniformes de renforcement des capacités sexo-spécifiques et l'éducation des citoyens, tout au long du cycle électoral, à l’effet d’encourager et  renforcer la participation des femmes à la vie politique.

Les femmes leaders ont également relevé que la Côte d’Ivoire est dotée de textes de loi et d’un dispositif juridique qui promeuvent les questions de Genre. En effet, l'égalité entre les hommes et les femmes est consacrée dans la Constitution ivoirienne, en particulier dans les articles 35, 36 et 37. Toutefois, elles ont sollicité une mise en œuvre concrète de ce dispositif.

Pour plus d’efficacité dans la mise en œuvre desdits textes, il a été recommandé de mettre l’accent sur l'autonomisation économique des femmes ivoiriennes grâce au renforcement des capacités, au soutien financier innovant et aux centre d’incubation pour l’entrepreneuriat  / programmes de mentorat pour les femmes entrepreneurs.

Enfin, l’importance de l’accès aux données statistiques sur les questions de genre a été soulignée, car indispensable pour un lobbying efficace et crédible sur les droits des femmes et la prise de décision.

Au terme des échanges, l’Administrateur du PNUD a réaffirmé la disponibilité du PNUD de poursuivre le plaidoyer auprès des plus hautes autorités ivoiriennes pour la prise en compte et la mise en œuvre effective des textes de loi, ainsi que l’égale participation des femmes aux processus de décision et leur autonomisation économique.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Côte d'Ivoire 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe