Un véhicule de 43 places affecté au transport de troupe pour faciliter la sécurisation des populations d’un quartier populaire d’Abidjan

2 févr. 2017

Le Directeur Général de la Police Nationale de Côte d’Ivoire, Kouyaté Youssouf, a réceptionné, ce jeudi, un véhicule dans le cadre des initiatives d’appui à la sécurité mise en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) avec le financement de l’Union Européenne (UE).

La police nationale de Côte d’Ivoire a reçu au cours d’une cérémonie officielle de remise, un véhicule de transport de troupes (VTT) d’une capacité de quarante-trois (43) places. En effet, ce don complémentaire de véhicule s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui au renforcement du dialogue socio-sécuritaire (PARDS). Le projet, mise en œuvre par le PNUD est financé par l’Union Européenne. Il vise à contribuer à la restauration de l’autorité et à la légitimité des services de police auprès de la population.

« Je saisis l’occasion de cette cérémonie pour témoigner la reconnaissance profonde du Gouvernement ivoirien pour d’aussi grandes dispositions à renforcer les capacités opérationnelles de la police » a témoigné le Commissaire Divisionnaire Major, Youssouf Kouyaté à l’endroit du PNUD et de ses partenaires.

M. Mamadou Konaté, Coordonnateur National des Programmes d’Appui au Secteur de la Sécurité, représentant le Directeur pays du PNUD à cette cérémonie, a rappelé les principaux axes du projet, notamment celui qui concerne la mise aux normes en équipement et matériel de 20 commissariat de sécurité publique, 10 districts et 12 préfectures de police en vue de contribuer à les aider à mieux exercer leur fonction en matière d’assistance aux populations.

Le Chef du district de Police d’Abobo, bénéficiaire du véhicule a marqué sa satisfaction en réceptionnant ce don. Pour lui, l’environnement et la situation socio-sécuritaire marqués par de nombreux défis, notamment la question des enfants en conflits avec la loi, nécessitent des actions d’envergures et des moyens adéquats de travail pour assurer la quiétude des populations et permettre au policier d’accomplir au mieux sa mission régalienne de protection des personnes et des biens, par un service de qualité.

Notons que le Projet d’appui au renforcement du dialogue socio sécuritaire (PARDS) vise à étendre sur l'étendue du territoire ivoirien, les actions de communication initiées dans le cadre du projet d’appui à la réconciliation police/population (PARPP). Il cible les circonscriptions des 118 commissariats de sécurité publique. Il consiste en un ensemble d’actions d’information, communication et sensibilisation. Ces actions sont soutenues et renforcées par des matériels et équipements d’accompagnement, notamment dans les commissariats, n’en ayant pas bénéficié dans le cadre de projets et programmes précédents ou en cours, mais également par un renforcement des capacités d’intervention des organes de coordination des actions des commissariats, que sont les préfectures et districts de police.

Pour rappel, en août 2015, un important lot de matériel avait déjà été réceptionné dans le cadre du projet. Il était composé de 67 véhicules, 19 motos, 42 mégaphones, 629 bâtons de protection, 1260 kits Robocop, 862 casques, 234 boucliers, 58 kits complets d’ordinateurs, 03 photocopieurs, 251 radios portatives ainsi que des mobiliers et fournitures de bureau.