Poursuivre les Initiatives du Dialogue Socio-sécuritaire

23 janv. 2017

Le Directeur Général de la Police Nationale, Kouyaté Youssouf reçoit en audience le Programme Gouvernance du PNUD pour échanger de l’avenir des projets en court sur la sécurité.

L’équipe du Programme Gouvernance du PNUD en charge de volet « Gouvernance Judiciaire et Sécuritaire » a rencontré le nouveau Directeur Général de la Police Nationale de Côte d’Ivoire pour faire le point et échanger sur les initiatives mises en œuvre par le PNUD avec le soutien de ses partenaires que sont l’Union européenne et le Japon.  

Prenant la parole au nom de l’équipe, M. Mohamed El Mehdi AG RHISSA, conseiller technique principal au PNUD a rappelé le rôle central de la police en tant que « fenêtre ouverte » par laquelle le PNUD entre pour répliquer le renforcement des capacités des autres acteurs de la sécurité. Selon lui, les bonnes pratiques et résultats observés dans la mise en œuvre des projets au sein de la police, notamment le dialogue socio-sécuritaire ont servi de modèle dans l’exécution des projets avec les autres forces de sécurité (gendarmerie, douane, eaux et forêt, etc.).

A son tour, M. Mamadou Konaté, Coordonnateur National des projets/programmes d’appui au secteur de la sécurité (PNUD) s’est focalisé sur les diligences en court dans le cadre de l’ensemble des initiatives, qui sont des programmations conjointes avec le rôle prépondérant de la Direction Générale de la Police Nationale, représentant la partie nationale de mise en œuvre. Notre souci est d’apporter notre contribution à la professionnalisation des fonctionnaires de la police par le renforcement de leur capacité, l’appui soutenu en équipement pour favoriser des meilleures conditions de travail et renforcer l’image de marque du policier auprès des populations, à travers la promotion de services bien rendus, s’est-il exprimé.

Pour le Directeur Général de la Police Nationale, c’est avec beaucoup de fierté et de reconnaissance qu’il compte poursuivre les chantiers ouverts par son prédécesseur. « J’inscris cette responsabilité qui est mienne sous le sceau de la continuité ». « Je reste ouvert et disponible, mon équipe et moi-même se tiennent à votre disposition pour donner satisfaction à nos chefs et servir les populations pour lesquelles nous sommes là ». a-t-il conclu.

Notons que le PNUD est engagé aux côtés de l’Etat ivoirien à travers plusieurs projets d’appui au secteur de la sécurité, notamment le dialogue socio-sécuritaire (PARDS), le dialogue civilo-militaire (PBF) et la lutte contre la prolifération et l’utilisation abusive des ALPC. C’est projets bénéficient de la contribution financière des partenaires tels que la JICA, l’UE, le Gouvernement Japonais et le SNU.