L’annuaire du Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire remis par la Conseillère spéciale chargée du genre et des affaires sociales près du Président de la République à Babacar Cissé

12 août 2016

La délégation du COCOCI et le Représentant Résident du PNUD en Côte d'ivoire Babacar Cissé _credit photo Basile Zoma-ONUCI

C’est avec une délégation forte de sept (7) personnalités, membres de l’équipe projet que Madame la Ministre Jeanne Peuhmond s’est rendue dans les locaux du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Cette visite ne se fait pas « ex nihilo », commente à propos la Ministre, qui a rappelé le leadership remarquable du PNUD dans la phase pilote du programme en 2011. La Ministre hôte, après avoir, dans son discours liminaire rappelé les objectifs d’une telle initiative, en a présenté les principaux acquis. Aujourd’hui, ce sont près de 11.000 femmes, au niveau national et international qui sont identifiées et référencées dans un annuaire unique. Ce pool de compétences féminines est un outil pour assurer à la fois la visibilité des ressources humaines féminines compétentes dans leurs différents domaines, en vue de faciliter une meilleure insertion professionnelle de la femme notamment aux postes de décision, au plus haut niveau. A ce jour, moins de 10% des femmes sont représentées dans les instances de décisions. Elles représentent 11% des femmes députées sur 255 députés, 6% dans le corps diplomatique, 4,5% des maires sur 197.

A son tour, le Représentant Résident, entouré de ses plus proches collaborateurs a déclaré que « Cet annuaire est une innovation, une première et une bonne initiative, et je suis persuadé que d’autres pays vont s’inspirer de cette expérience ». En outre, il s’est voulu rassurant sur le fait que la dimension Genre est une valeur incontournable et transversale au sein du Système des Nations Unies (ODD 5 & ODD 10). Pour lui, la mise en place de ce compendium est un grand pas en avant vers la réduction des inégalités faites aux femmes a-t-il renchéri, et s’est dit satisfait d’être le récipiendaire d’un tel outil de travail.

Le Représentant Résident a également relevé que la dimension genre est systématiquement prise en compte dans les programmes du PNUD, afin de favoriser la participation des femmes dans le développement socio-économique des pays, avant de suggérer au COCOCI et les structures chargées des questions du genre « à conjuguer et mieux coordonner leurs efforts afin de maximiser l’impact de leurs actions. »

Pour rappel, dans son programme relatif à la parité, le Président de la République a sollicité auprès de sa Conseillère Spéciale Chargée du Genre et des Affaires Sociales, l’élaboration d’un Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI).

Cet outil d’aide à la prise de décisions exceptionnelles qui cible les cadres ivoiriennes de haut niveau, les jeunes  filles/femmes diplômées avec  des compétences à affirmer et les femmes de tout niveau qui excellent dans leurs secteurs d’activités vise à (1) Renforcer la visibilité, la participation et le leadership des femmes dans la gestion des affaires publiques et privées ; (2) ; Fournir des informations utiles et en temps opportun au Président de la République pour la prise de certaines décisions concernant le recrutement, la nomination ou la représentation des Compétences féminines ; (3) Identifier les secteurs où les femmes sont sous représentées afin d’inciter à la prise de mesures correctives dans le sens de l’équité et de la justice sociale. Il est mis en œuvre par la Conseillère Spéciale Chargée du Genre et des Affaires Sociales, en Collaboration avec la Chaire UNESCO « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions », depuis le 04 octobre 2011. Ce programme est placé sous la coordination de Madame Euphrasie K. YAO, Ministre de la Promotion de la Femme de la Famille et de la Protection de l’Enfant.

Débuté à 9H05 c’est autour de 10H10 que pris fin cette cérémonie de réception par une photo de famille.