Programme d’Appui à la Gouvernance

Description sommaire du projet


Image is optional

 

Les crises politiques successives que connaît la Côte d’Ivoire depuis 1999 ont amplifié les dysfonctionnements en matière de bonne gouvernance. L’autorité de l’Etat s’est affaiblie et les institutions sont fragilisées du fait de leur incapacité à préserver les principes de l’Etat de droit et de la démocratie. L’offre et la qualité du service public ont été affectées laissant une part croissante des besoins des populations insatisfaits. De plus, des discriminations persistantes sont observées entre les hommes et les femmes. Le Programme d’Appui à la Gouvernance (PAG), initié conjointement par le Gouvernement et le PNUD et géré selon la modalité NIM/EX, vise à développer les capacités nationales pour aider à offrir des services publics de qualité, notamment dans les domaines suivants :

- gouvernance administrative,
- gouvernance locale et participation citoyenne,
- gouvernance économique et promotion du secteur privé,
- gouvernance judiciaire et promotion des droits humains,
- gouvernance démocratique et cohésion sociale, et
- promotion du genre dans les programmes et projets de développement.

Résultats obtenus

  • Un cadre stratégique et un plan d’actions de réforme de l’administration publique ivoirienne élaborés. Le rapport de cette étude initiée par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative en collaboration avec le SNGRC et l’appui technique et financier du PNUD à travers le PAG, définit une trajectoire précise, cohérente et structurée en matière de réforme administrative pour la période 2012-2015.

  • 253 députés du nouveau Parlement ivoirien et 10 fonctionnaires législatifs formés à leurs missions. Cet appui, qui a été fait en soutien à une initiative du National Democratic Institute (NDI), a permis aux nouveaux députés et aux fonctionnaires législatifs de mieux appréhender leurs rôles et missions pour leur permettre d’assurer leur mandat de représentation. Appui aux échanges interparlementaires régionaux à Cotonou et avec la France.

  • 35 magistrats du siège et 39 magistrats du Parquet et de l’Instruction précédemment sans poste ou fonction dans les zones CNO remis à niveau dans le cadre de l’appui au processus de redéploiement de l’administration judiciaire sur l’ensemble du territoire national.

  • Une centaine de forces militaires et paramilitaires formés en Droits de l’Homme pour un meilleur respect des Droits de l’Homme.

  • Appui, en partenariat avec la Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI, à l’intégration des droits de l’homme dans le cadre de l’exécution du Plan d’Action National, issu du Programme Mondial pour l’Education aux Droits de l’Homme (PMEDH).

  • 60 formateurs en droits de l’homme formés pour le compte du Ministère de l’Éducation Nationale.

  • 1ère et 2ème édition des journées du consensus national destinées à formuler des propositions pour la reconstruction post-crise de la Côte d’Ivoire organisées avec l’appui du projet.

  • Plan National de Bonne Gouvernance et de Lutte contre la Corruption actualisé. Ce document est en voie d’adoption par le Conseil des Ministres.

  • Projets de charte d’éthique et de code de déontologie des Agents publics élaborés dans le cadre du soutien aux efforts du Gouvernement pour la moralisation de la vie publique.

  • Projet de loi sur l’enrichissement illicite élaboré pour appuyer les efforts de lutte contre la corruption et la moralisation de la vie publique.

  • Capacités des Agents du Secrétariat Général du Gouvernement (SGG) renforcées à travers le financement de voyages d’immersion au sein du SGG français.

  • Capacités de l’Inspection Générale d’État (IGE) et des Inspections des Ministères renforcées à travers l’appui à l’organisation d’un séminaire de redynamisation desdites structures.
    8 Ministères techniques appuyés dans la finalisation de leurs CDMT.

Source de financement



Nom du donateur Montant attribué par année (USD)
2013
PNUD
491 007
2012
PNUD
625 001

Decaissement lors des années précédentes

2013 $ 491 262,70
2012 $ 603 559,89
Le Projet en bref
Status:
actif
Numéro de projet :
CIV10-00074516
Date de début:
2009
Date de fin:
décembre 2014
Budjet prévu:
1 490 000 USD
Budjet Actuel :
590 000 USD
Partenaires institutionnels :
Secrétariat National à la Gouvernance et au Renforcement des Capacités (SNGRC)
Partenaires d'exécution :
Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Ministère délégué à la Justice, Ministère des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, Assemblée Nationale, Ministère de l’Intérieur, Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI)
Zone d'intervention:
Ensemble du territoire national
Domaine d'activité:
Gouvernance et consolidation de la paix
Financement :
xxxx
Directeur National du Projet :
Secrétaire National à la Gouvernance et au Renforcement des Capacités
Chargé de Programme :
Mme Madeleine OKA-BALIMA, Conseiller au Programme Gouvernance