Rapport annuel 2013 du Programme de Pays

29 juin 2014
image

Sommaire du rapport

Les progrès vers l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement demeurent lents et exigent des efforts massifs et ciblés pour en accélérer l'atteinte. Les progrès les plus encourageants sont enregistrés dans l'accès à l'eau potable et la réduction de la propagation du VIH mais beaucoup d'efforts restent à faire pour atteindre les résultats escomptés. Les défis en matière d'environnement restent considérables et caractérisés par des ressources naturelles de plus en plus fragilisées avec la réduction drastique du couvert forestier (plus de 75% en moins de 50 ans), une biodiversité toujours menacée, la pollution de l’air et des cours d'eau, et l'adaptation des communautés aux changements climatiques. Pour y faire face, le gouvernement a intensifié ses actions de préservation de l'environnement et de promotion du développement durable. Des décisions importantes ont été prises comme l'interdiction des sachets plastiques non biodégradables. La mise en oeuvre du PND continue de bénéficier du soutien des partenaires au développement dont le Système des Nations Unies. C'est dans ce contexte que le Bureau pays du PNUD a continué d'exécuter son programme de coopération avec le gouvernement. A travers deux principaux axes, le Programme de Pays 2009-2013 intervient principalement dans la réduction de la pauvreté et la réalisation des OMD, l'environnement, la gouvernance, la prévention de crise et le relèvement.

A retenir

  • Le renforcement des capacités nationales en matière d’élaboration et de mise en oeuvre de politiques de développement aux niveaux central et local (Effet Programme Pays 1) ;
  • Le soutien aux initiatives génératrices de revenu et la facilitation de l'accès aux infrastructures socioéconomiques de base pour les populations défavorisées et les groupes vulnérables (Effet Programme Pays 2) ;
  • La protection et la gestion durable de l’environnement (Effet Programme Pays 3).
Télécharger ce document